Jump to content

Bienvenue sur les archives de RealTV-News
Le forum est en lecture seule, si vous rencontrez un bug signalez-le nous via le formulaire de contact.

Si vous souhaitez retourner sur RealTV-News.com suivez le lien


Skorpio

Changement d'heure ! N'oubliez pas de régler vos montres

Recommended Posts

Je suis tout à fait pour rester constamment sur l'heure d'été.

 

 

L'un de nous est de trop sur cette Terre.... :fesse:  L'heure d'été est totalement déphasée par rapport à l'heure solaire  : pas envie d'une journée qui commencerait à 9h30 en janvier alors que je me lève pour boulotter à 6 h00... :roll:

 

En revanche l'heure d'hiver est la plus naturelle : certains camps scouts adoptent l'heure d'hiver (ils sont en autarcie et peuvent se le permettre) en Juillet parce que plus simple pour organiser la journée - comment, en effet, inciter les gosses à aller se coucher à une heure raisonnable quand il fait clair jusqu'à pas d'heure ?

 

Donc heure naturelle- d'hiver- toute l'année !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Changement d’heure: la Belgique devrait adopter définitivement l’heure d’été, le dernier changement serait donc prévu pour le 31 mars 2019
Publié le Jeudi 13 Septembre 2018 à 12h18

Par Avec Belga

 

La fin du changement d’heure deux fois par an dans chaque État de l’Union européenne pourrait intervenir dès 2019. C’est du moins le calendrier « ambitieux » annoncé mercredi par la Commission européenne.

 

L’exécutif européen avait déjà annoncé fin août dernier vouloir mettre fin aux changements d’heure saisonniers (printemps et automne).

Une consultation publique lancée par la Commission à la suite d’une résolution du parlement européen avait en effet montré que 84 % des répondants n’en voulaient plus.

 

 
En Belgique ?

La Commission européenne a proposé mercredi d’y mettre fin dès 2019. Comme elle doit laisser aux États membres la liberté de décider s’ils veulent appliquer de façon permanente l’heure d’été ou l’heure d’hiver, elle leur a demandé de se prononcer au plus tard en avril 2019. Et de coordonner leurs choix, afin d’éviter une situation où certains États membres décideraient de continuer à appliquer les dispositions relatives à l’heure d’été alors que d’autres les supprimeraient.

Comme le signalent nos confrères du Soir, c’est le gouvernement fédéral chez nous qui devrait trancher sur la question. Le Soir rappelle que la Belgique s’était prononcée via une consultation publique pour garder l’heure d’été.

 

Le dernier passage obligatoire à l’heure d’été aura lieu le dimanche 31 mars 2019

«  Le dernier passage obligatoire à l’heure d’été aura lieu le dimanche 31 mars 2019. Les États membres qui souhaitent revenir de façon permanente à l’heure d’hiver auront la possibilité de procéder à un dernier changement d’heure saisonnier le dimanche 27 octobre 2019. À compter de cette date, les changements d’heure saisonniers ne seront plus possibles  », a indiqué Violeta Bulc, commissaire chargée des transports.

Pour rester sur l’heure d’été, la Belgique devrait donc connaître son dernier changement d’heure le 31 mars prochain !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi il pourrait bientôt y avoir un décalage horaire entre la Belgique et la France

AFP Publié le  vendredi 14 septembre 2018 à 17h11 - Mis à jour le vendredi 14 septembre 2018 à 17h58

 

Garder l'heure d'été de manière permanente ou plutôt celle d'hiver ? Chaque pays de l'UE devra faire son choix d'ici fin avril 2019, mais la Commission européenne les appelle à le faire "avec intelligence" pour éviter un patchwork d'horaires.

 

L'exécutif européen a détaillé vendredi son projet de mettre fin à l'obligation d'avancer les horloges d'une heure en mars puis de les reculer d'une heure en octobre, motivée à l'origine par des soucis d'économie d'énergie, et devenue de plus en plus impopulaire.

La proposition doit désormais être adoptée par le Parlement européen et le Conseil de l'UE (l'instance regroupant les Etats membres) pour devenir effective.

Ensuite, "c'est aux Etats membres de déterminer l'heure qu'ils souhaitent garder: heure d'été ou heure d'hiver", a précisé vendredi la commissaire en charge des Transports, Violeta Bulc, lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Il est donc possible que des pays voisins fassent des choix différents, a-t-elle admis, se disant toutefois "sûre" que les Etats membres "vont faire un effort" de coordination.

"J'ai confiance dans les Etats membres et le Parlement pour que cela soit fait avec intelligence, pour que les pays voisins se coordonnent bien sûr", a renchéri son collègue Maros Sefcovic, chargé de l'Energie, appelant à "trouver la meilleure solution pour nos citoyens et nos économies".

 

'Plus de sens' 

 

La Commission demande aux pays de l'UE de lui transmettre leur choix d'ici la fin avril 2019 au plus tard. Si le calendrier proposé par Bruxelles est respecté, le changement d'heure du 31 mars 2019 serait ainsi le dernier passage obligatoire à l'heure d'été.

Les pays souhaitant revenir de façon permanente à l'heure d'hiver auront ensuite la possibilité de basculer une dernière fois le 27 octobre 2019, après quoi les changements pour motifs saisonniers ne seront plus possibles.

La Commission justifie notamment sa proposition par le résultat d'une consultation publique en ligne cet été, à laquelle ont répondu 4,6 millions de personnes, dont 84% se sont prononcées en faveur d'une abolition du changement d'heure.

 

"Cela n'a tout simplement plus de sens", a estimé Mme Bulc, "la consultation publique a été très claire, les citoyens veulent mettre fin au changement d'heure".

La contrainte du changement saisonnier avait été introduite principalement pour des motifs d'économies d'énergie, notamment pour économiser le charbon utilisé pour la production d'électricité.

Mais les économies seraient en réalité marginales selon la Commission, tandis que les changements d'heure sont de plus en plus critiqués pour leur impact négatif sur la santé.

Les pays de l'UE sont actuellement regroupés en trois fuseaux horaires différents: l'heure de l'Europe occidentale (Irlande, Portugal, Royaume-Uni), l'heure de l'Europe centrale (17 pays) et l'heure de l'Europe orientale (Bulgarie, Chypre, Estonie, Finlande, Grèce, Lettonie, Lituanie et Roumanie).

La fin des changements d'heure saisonniers ne mettra pas fin à leur liberté de décider de leur fuseau horaire.

Une soixantaine de pays dans le monde appliquent actuellement des changements saisonniers, selon l'exécutif européen. Il souligne qu'ils sont de plus en plus nombreux à y renoncer, comme récemment la Russie ou la Turquie.

 

AFP

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heure d’été ou d’hiver? On croise les doigts

 
Mis en ligne le 17/09/2018 à 08:03

Par Béatrice Delvaux

 

Vous trouviez que « Bruxelles » imposait sa loi à tout le monde ? Eh bien, décidez vous-même maintenant et on verra ce qu’on verra…

 

Ce n’est évidemment pas en ces termes, ni avec cette intention, que la Commission européenne, forte d’une consultation publique en faveur de la suppression du changement d’heure, a demandé aux États membres de décider s’ils optaient pour l’heure d’été ou d’hiver. Mais dans les couloirs du Berlaymont, on doit se taper sur les cuisses en constatant le « bazar » que cette subsidiarité soudaine a déclenché. Le «  ce serait mieux si vous vous mettiez d’accord  », prononcé la semaine dernière par le président de la Commission Jean-Claude Juncker, a comme un petit parfum de revanche pour celui qui est si souvent accusé de causer des maux dont les États membres sont les premiers responsables.

 

La Belgique en décalage d’une heure avec les Pays-Bas ? La commissaire européenne n’a pu l’exclure en théorie. Ce choix de l’heure laissé au goût de chacun est une aberration.

 

Sur le fond, il y a dans ce soudain lâcher-prise de la Commission, une absurdité, voire un danger pour l’idée européenne ignorés par des citoyens occupés à jouer à « heure d’été ou heure d’hiver », selon leurs envies de prolonger les BBQ ou de soigner leurs insomnies.

 

Différences possibles entre les États européens

 

L’un des bienfaits reconnus de la construction européenne est en effet de faciliter la vie en commun et d’élargir l’espace pour les voyages et les échanges commerciaux. La monnaie unique, la fin du roaming, les règles uniques de certification, etc., ont apporté du confort et un champ d’action accrus. Et que nous dit-on aujourd’hui ? Qu’il se pourrait, si les pays membres ne se mettent pas d’accord entre eux, qu’on doive voyager, commercer ou communiquer en Europe avec de multiples différences d’heure sans aucun lien avec la logique des fuseaux horaires ?

 

La Belgique en décalage d’une heure avec les Pays-Bas ? La commissaire européenne n’a pu l’exclure en théorie, les Belges ayant marqué leur préférence pour l’heure d’été, au contraire des Néerlandais. Heureusement, Charles Michel, Maître de nos horloges, a promis de veiller à l’adoption d’une solution Benelux. Mais quelle régression et quel détricotage de se contenter de spécificités limitées à ce trio alors que nous étions sur orbite européenne !

 

* Les votants de la fameuse consultation doivent d’ailleurs se sentir dupés : ils ont donné leur avis sans savoir que la Commission ne ferait pas le boulot.

Nous laisserons la conclusion à un de nos lecteurs et à sa facétieuse suggestion : «  La Flandre garde l’heure d’hiver toute l’année, comme semblent vouloir faire les Pays-Bas, la Wallonie, l’heure d’été comme la France, et Bruxelles, une demi-heure intermédiaire. Ou alors, pour faire plaisir à la N-VA, les Bruxellois choisissent l’heure qu’ils veulent garder, en fonction du rôle linguistique choisi. Tant qu’à être absurde ou surréaliste...  »

 

Il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour que ces chefs d’État se mettent d’accord. Comme au « bon vieux temps » d’avant l’Europe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J aimerais bien que le Québec suive cette voie aussi

car début Novembre nous reculerons l heure

et il fera noir a 16 hrs , sa sera de courte journée de clartée  :(

si nous gardon l heure d été, alors il commencera a faire noir a 17 hrs 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous, ce problème se pose pour le matin. Contrairement à l'est de la France, le soleil se couche plus tard chez nous mais il se lève plus tard le matin aussi.  :) Entre Bourges et Brest, il y a plus de 30 min de décalage naturellement. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce sera probablement le dernier mais il faudra encore passer à l’heure d’hiver: ce dimanche, on change d’heure

Edition numérique des abonnés

 

Reporters
 

Les heures d’été et d’hiver ont été adoptées en Belgique en 1977. Les initiateurs présentaient la démarche comme une mesure d’économie d’énergie ; on pouvait ainsi profiter plus longuement de la lumière du jour. Les opposants déploraient l’impact d’un tel décalage sur le biorythme.

 

Le passage à l’heure d’hiver ce dimanche pourrait être le dernier. La Commission européenne espère en effet que l’ultime changement d’heure interviendra le dimanche 31 mars 2019. D’ici avril, chaque Etat membre doit signifier à la Commission s’il opte de manière permanente pour l’heure d’été ou l’heure d’hiver.

 

La Belgique est favorable à la suppression. Une consultation en ligne devrait être organisée. Notre pays s’est en tout cas engagé à adopter la même heure que les Pays-Bas et le Grand-Duché de Luxembourg.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

 

Citation

 

On passe à l’heure d’hiver la nuit prochaine, et c’est peut-être la dernière fois

 

Fin août, la Commission européenne a proposé de supprimer le changement d’heure. Une consultation publique lancée à la suite d’une résolution du parlement européen avait en effet montré que 84% des répondants n’en voulaient plus.

 

L’exécutif européen laisse le choix aux Etats membres d’adopter de façon permanente l’heure d’été ou l’heure d’hiver. Ils doivent communiquer leur décision d’ici avril 2019.

Dans cette perspective, le 31 mars 2019 serait la dernière fois où l’on passe à l’heure d’été, et le 27 octobre 2019 à l’heure d’hiver pour les pays qui choisissent cette option.

La proposition doit toutefois être soumise au Parlement et au Conseil européens. Le calendrier ne pourra donc être respecté que si ces deux instances adoptent la proposition de l’exécutif au plus tard en mars 2019.

 

Or certains Etats, comme l’Autriche, ont déjà fait savoir qu’ils souhaitaient un report du choix entre l’heure d’été ou l’heure d’hiver.

 

Le gouvernement fédéral belge, lui, n’a encore pris aucune décision mais, selon plusieurs sources, la Belgique se serait ralliée à la demande autrichienne visant un report à 2021. Selon le porte-parole du Premier ministre, Charles Michel, les Pays-Bas plaident eux aussi pour un report.

 

 

S'ils sont incapables de se mettre d'accord, il suffit d'un peu de bon sens : qu'on garde l'heure qu'on avait avant que ne soit instauré le changement .

Le Maroc devait changer aujourd'hui aussi mais ils ont décidé d'abandonner le changement sans attendre.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Changement d’heure : fin de la consultation, l’heure d’été favorite

 

Les résultats finaux ne sont pas encore connus, le temps de procéder à des « vérifications techniques ».

 

Les militants du passage au tout heure d’été sont prêts à déboucher le champagne. La consultation parlementaire sur la fin du changement d’heure, qui s’est achevée ce dimanche soir, devrait donner l’heure d’été en tête des suffrages des centaines de milliers de participants qui ont contribué en ligne depuis un mois.

Pour l’heure, les chiffres consolidés les plus récents à notre disposition datent de jeudi soir, avec « 700 000 participants, dont 57 % en faveur de l’heure d’été permanente », précise au Parisien l’entourage de la députée Sabine Thillaye, présidente de la commission des affaires européennes, qui organise la consultation. Il s’agit d’« une majorité qui a grossi au fil des derniers jours et qui commençait à être signifiante », ajoute-t-on. Sans surprise, une large majorité (83 %) est par ailleurs favorable à la disparition du changement d’heure bi-annuel, proposé par la Commission européenne en septembre dernier.

 

 

-

 

Vérifier qu’il n’y a pas eu de piratages ou de bugs

 

Qu’en est-il des résultats finaux, alors que le serveur a planté à plusieurs reprises jeudi dernier et ce week-end, à cause d’un afflux d’internautes ? L’entourage de la députée renvoie à une présentation des résultats dans quelques heures ou quelques jours, à cause de raisons techniques. « Il y a un certain nombre de dispositifs à vérifier, notamment qu’il n’y a pas eu de piratages ou de bugs, et pour avoir des résultats région par région », explique-t-on.

 

Contacté par le Parisien, Jean-Pierre Moreau, responsable de l’Association contre l’heure d’été double (Ached), ne croit pas à un intense lobbying des pro-heure d’hiver dans les derniers jours, ce qui aurait pu expliquer la surfréquentation de la consultation -on devrait dépasser le million de votants.

 

« Depuis le début, on a demandé à nos adhérents d’aller voter, pas spécialement ces derniers jours », explique-t-il. Avec succès puisque l’heure d’hiver a longtemps dominé la consultation, avant que la tendance ne s’inverse fin février.

 

« Au début ce sont surtout des connaisseurs du dossier qui ont voté, puis il y a plein de jeunes qui ont découvert la consultation mais qui ne réfléchissent pas : ils préfèrent l’heure d’été car ils imaginent pouvoir faire des barbecues à Noël », s’emporte Jean-Pierre Moreau. Le militant pro-heure d’hiver, qui reconnaît représenter « une minorité » de Français, avait par ailleurs écrit à Sabine Thillaye dès le lancement de la consultation pour en contester les résultats, « quels qu’ils soient », précise-t-il. En cause notamment à ses yeux : la formulation des questions posées ou la communication partielle de résultats, « qui a pu influencer le vote ».

 

Des résultats transmis à Bruxelles

 

Les résultats définitifs seront envoyés à Bruxelles, qui avait demandé à chaque pays de lui faire parvenir sa position en cas de disparation du changement d’heure. Même si la consultation, non contraignante, « ne fixe pas la position française car ce n’est qu’une initiative parlementaire », glisse-t-on à l’Assemblée nationale.

 

De toute façon, la fin du changement d’heure, ce n’est pas encore pour demain. Et on devrait encore retrouver l’heure d’hiver, que l’on quittera le 31 mars, en octobre prochain. Après avoir promis qu’« à partir du 1er avril 2019, les États membres ne changeront plus leur heure légale », la Commission a été rattrapée par des détails techniques et pratiques, concernant par exemple le transport aérien. Les ministres des transports de l’Union européenne ont ainsi proposé, le 3 décembre dernier, la date de 2021 pour mettre fin au changement d’heure. Ils ont aussi pointé le risque de donner naissance à un mélange de fuseaux horaires et possiblement à des situations ubuesques.

 

Les Etats limitrophes ont d’ailleurs été invités à se concerter, rallongeant les délais. « Imaginer le Luxembourg, avec des voisins comme l’Allemagne la France et la Belgique et des fuseaux horaires différents, ce serait totalement catastrophique pour nous », s’est par exemple plaint fin octobre le ministre luxembourgeois du Développement durable et des Infrastructures, inquiets pour les 200 000 frontaliers qui viennent chaque jour travailler dans son pays.

 

Le Parisien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Changement d'heure ce week end , ce sera une des dernières fois :okok:

 

 

Le Parlement européen approuve la suppression du changement d'heure en 2021

 

Les députés européens se sont prononcés mardi pour une suppression du changement d'heure saisonnier, au printemps et à l'automne, en 2021. Adopté à 410 voix pour (et 192 contre) par le Parlement européen réuni en session plénière à Strasbourg, ce projet législatif laisse à chaque pays le choix de rester à l'heure d'hiver ou à l'heure d'été. Instauré initialement pour réaliser des économies d'énergie, le changement d'heure en été et en hiver dans l'UE - en vigueur en France depuis 1976 - suscite de vives oppositions depuis des années, ses détracteurs invoquant des effets négatifs sur le sommeil et la santé ou sur les accidents de la route et l'absence de réelles économies d'énergie.

 

Les eurodéputés suggèrent que le changement d'heure prévu l'ultime dimanche de mars 2021 soit le dernier pour les États membres qui souhaitent conserver l'heure d'été. Ceux qui préfèreraient garder l'heure standard, c'est-à-dire celle d'hiver, pourraient quant à eux changer une dernière fois en octobre de cette même année.

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...