Jump to content

Tarik crée la polémique après son passage dans «The Voice»: les paroles de sa chanson pointées du doigt ...


Recommended Posts

 

Tarik crée la polémique après son passage dans «The Voice»: les paroles de sa chanson pointées du doigt par la gent féminine!

 
Tarik crée la polémique après son passage dans «The Voice»: les paroles de sa chanson pointées du doigt par la gent féminine! (vidéo)

Samedi dernier, Tarik prenait place sur la scène de « The Voice France ». Le jeune homme de 21 ans a créé un moment de grande émotion en interprétant un slam dont le sujet principal était l’avortement. Si certains se sont concentrés sur sa voix, d’autres n’ont pas apprécié le texte de sa composition personnelle.

 

En effet, les paroles évoquent une femme qui a décidé d’avoir recours à un avortement et qui s’adresse à son fœtus : « Mon fils je te regarde mais doucement tu disparais. Alors je m’accroche à toi et au rêve que tu étais. Car oui tu n’es pas né et je ne te verrai jamais. Mon fils ne m’en veut pas mais je vais devoir t’avorter ».

 

Des propos qui n’ont pas plus la gent féminine. « Mais c’est qui ces gars qui parlent de l’avortement comme si ça se passait dans leur corps ? Arrêtez de tout ramener à vous. L’avortement est une affaire de femmes », s’est plaint l’activiste Marguerite Stern.

 

 

 

Une téléspectatrice parle, elle, d’un « texte dangereux » : « Texte dangereux, on a mis des siècles à obtenir quelques droits et des mecs qui ne connaissent rien à la vie essaient de nous culpabiliser du peu de droits qu’on a, berk ». Une autre ajoute, « si vous pouviez arrêter de donner une conscience à des fœtus, si vous pouviez arrêter de narrer l’avortement comme un trauma, si vous pouviez arrêter de nourrir l’imaginaire anti-avortement ».

Quoi qu’il en soit, Tarik continuera l’aventure avec l’équipe de Marc Lavoine.

  • Confused 2
Link to post
Share on other sites
à l’instant, Skorpio a dit :

Des propos qui n’ont pas plus la gent féminine. « Mais c’est qui ces gars qui parlent de l’avortement comme si ça se passait dans leur corps ?

C'est fou comme la liberté d'expression c'est quand ça les arrange.

Le mec n'a rien dit de mal, il n'a pas critiqué l'avortement. Il n'est pas nécessaire d'être une femme pour savoir les troubles que peut causer un avortement.

 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Skorpio a dit :

les troubles que peut causer un avortement

ou les questions sans réponses auxquelles les femmes sont confrontées...  en dialogue avec leur subconscient et qui les tourmentera certainement même sur la distance!
En général je ne m'attarde pas sur un slam, mais là j'ai tendence à lui donner l'avantage du doute sur le sens concrèt. Je n'entends ni critique contre l'avortement ni d'une femme enceinte qui parlerait à un foetus mais plutôt des réflections qu'elle fait à son inconscient pour s'auto-convaincre!

Link to post
Share on other sites

Alors oui, c'est le corps de la femme mais ça reste bien l'enfant d'un homme... aux dernières nouvelles, une femme ne fait pas d'enfant avec que des ovules. 

Et oui, ça existe ce genre de situations. Chaque femme a son ressenti sur l’avortement mais avec certaines, c'est soit noir ou blanc. Vous savez, je me suis fait moquer parce que j'ai dis que l'avortement par choix existait et que j'étais pas pour un remboursement dans ces cas. "Non, mais ça ne va pas, tu es folle, l'avortement de confort n'existe pas" alors que je disais pas que c'était un avortement de confort, je disais qu'une femme peut avorter par choix de vie : être en bonne santé, mariée, riche et ne pas vouloir d'enfant. Mais non, il faut pas en parler alors que c'est justement la base du féminisme je crois  

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Sissi a dit :

Alors oui, c'est le corps de la femme mais ça reste bien l'enfant d'un homme...

Hormis les cas de viols, je trouve aussi que l'homme peut être consulté même si au final, ce sera la femme qui aura le dernier mot.

Mais quand on voit le tweeter de celle qui critique, on a compris que dans sa tête, l'homme n'est qu'un mâle reproducteur

 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

de toute façon, aujourd'hui tout est prétexte à polémique, il faut faire le buzz pour faire parler de soit ou de la cause qu'on défend. Et ceux qui se battent contre certaines formes d'extrémisme en deviennent aussi extrémistes dans l'autre sens

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.