Jump to content

Sports automobiles (formule 1, moto, etc)


Recommended Posts

Sans surprise ...

 

 

Bottas signe la pole, Mercedes poursuit son écrasante domination

 

Ce samedi après-midi, Valteri Bottas a signé la pole au Grand Prix du 70e anniversaire à Silverstone en Angleterre, il devance son coéquipier Lewis Hamilton, poleman et vainqueur du GP sur le même circuit dimanche dernier. C’est le troisième doublé de Mercedes en cinq GP.

Nico Hülkenberg (Racing Point), remplaçant de Sergio Perez et forfait dimanche dernier suite à un problème mécanique, prend la troisième place, devant Max Verstappen (Red Bull) et Daniel Ricciardo (Renault), le Français Pierre Gasly (Alpha Tauri) est 7e.

 

Link to post
Share on other sites
  • Replies 161
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Ce week end, grand prix des USA en F1   Que de choses pendant l'absence du forum : Verstappen a fait le mauvais garçon. Il s'est mis à dos Hamilton, Vettel, les commissaires et encore on a p

Si vous avez loupé le GP DE Belgique, le replay est posté  

Netflix est officiellement le chat noir de Mercedes. Ils étaient encore ce week end avec eux. La dernière fois qu'ils y étaient, Hamilton était supposé égaler Schumacher, il a dû attendre 1 semaine

 

Citation

 

Le triomphe de Verstappen devant les Mercedes

Max Verstappen (Red Bull Racing) s’est imposé ce dimanche lors du Grand Prix du 70e anniversaire disputé sur le circuit de Silverstone. Le Néerlandais a devancé les deux pilotes Mercedes, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas qui ont connu des problèmes de pneumatiques. C’est la première fois de la saison, après cinq courses, que Mercedes ne remporte pas un GP. Charles Leclerc, le pilote Ferrari, a terminé quatrième.

 

 

 

 

Citation

 

Zarco troisième, Quartararo décevant

Fabio Quartararo, impressionnant lors des deux premières manches en Espagne, qu’il avait à chaque fois remportées, termine à une décevante 7e place. Quartararo garde en revanche sa première place au général.

 

 

Link to post
Share on other sites

Super grand prix avec un Verstappen qui attaque, un Leclerc plus stratège que son équipe, Vettel qui fait une erreur mais met tout sr Ferrari, des racing point sanctionnée car illégales mais pas assez illégale pour perdre des points sur ce grand prix... :1:

Link to post
Share on other sites

GP d’Espagne (Qualifs) : Nouvelle domination des Mercedes et nouvelle pole de Hamilton !

 

Martin Businaro - LaDH 

Publié le - Mis à jour le

Le Britannique signe un nouveau record de la piste catalane.

GP d’Espagne (Qualifs) : Nouvelle domination des Mercedes et nouvelle pole de Hamilton !
© Daimler

 

 

Il n’y a pas eu de surprise lors des qualifications du Grand Prix d’Espagne. Conformément à ce qu’on a vécu lors des essais libres, les Mercedes ont écrasé la concurrence. Lewis Hamilton a signé une nouvelle pole position, établissant un nouveau record de la piste en 1:15.584. Le champion en titre s’élancera aux côtés de Valtteri Bottas.

La concurrence est reléguée à sept dixièmes de seconde. Max Verstappen est le premier non-Mercedes avec sa Red Bull. Le Hollandais a signé le 3e temps devant le revenant Sergio Pérez (Racing Point). La 3e ligne sera occupée par Lance Stroll (Racing Point) et Alex Albon (Red Bull). Suivent les McLaren de Carlos Sainz et Sergio Pérez. Privé d’une dernière tentative chronométrée après avoir suspecté un problème moteur lors de sa montée en piste, Charles Leclerc (Ferrari) est 9e devant Pierre Gasly (AlphaTauri).

Une fois de plus, Sebastian Vettel n’est pas passé en Q3. L’Allemand a été éliminé in extremis, le quadruple champion du monde étant crédité du 11e chrono. Déception également chez Renault qu’on attendait également dans le Top 10. Daniel Ricciardo et Esteban Ocon sont 13e et 15e, entourant l’Alfa Romeo de Kimi Räikkönen qui a repris de légères couleurs ce samedi.

Le départ du Grand Prix d’Espagne sera donné ce dimanche à 15h10.

 

5f37ed217b50a677fba5bfac.jpg
© DR
Link to post
Share on other sites

Il ne reste pas grand chose de l'Alpine :3: Une si belle voiture :laugh:

 

Le violent crash du Français Thomas Laurent à Spa

 

«Je suis désolé les gars, j’étais à côté de lui, j’étais vraiment à côté de lui p…. ». En contact avec son équipe par radio, Thomas Laurent est dépité. Le Français de l’écurie Signatech Alpine qui participait aux Six heures de Spa avec une bonne chance d’aller chercher la victoire, a été victime d’une violente sortie de piste alors qu’il semblait avoir pris le dessus sur un concurrent bien moins rapide que lui.

Mais au moment de passer, le bolide entre les mains du grand espoir de l’Endurance tricolore a mordu le vibreur humide et le Vendéen a perdu le contrôle à très haute vitesse. L’Alpine a traversé la piste avant d'aller s’encastrer dans le mur de sécurité en face. La coque du prototype a littéralement volé en éclats mais heureusement le pilote est indemne.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Les années se suivent et ne se ressemblent pas pour les Ferrari

 

Formule 1: Hamilton décroche la pole au GP de Belgique, devant Bottas et Verstappen

AFP
AFP

Lewis Hamilton a signé la pole position à l’issue des qualifications du Grand Prix de Belgique de Formule 1 sur le circuit de Spa-Francorchamps, samedi après-midi. Les 7,0004 km du toboggan ardennais ont été couverts en 1 : 41.252, nouveau record de la piste. Il s’agit de la 7e pole réalisée par Mercedes en 7 Grands Prix cette année.

 

Lewis Hamilton a décroché la 93e pole de sa carrière, record absolu, et la 5e de la saison et la 6e en Belgique, la première depuis 2018. Il visera dimanche une 89e victoire, une 5e en 2020 et une 4e à Spa-Francorchamps après celles obtenues en 2010, 2015 et 2017.

 

Le sextuple champion du monde et leader du championnat 2020 a devancé son équipier finlandais Valtteri Bottas de 511/1000es de seconde (1 : 41.763).

La deuxième ligne sera composée du Néerlandais Max Verstappen (Red Bull-Honda) 3e à 526/1000es (1 : 41.778)et de l’Australien Daniel Ricciardo (Renault) 4e à 809/1000es (1 : 42.061).

 

Bottas (Mercedes) avait réalisé le meilleur temps des premiers essais libres (1 : 44.493), Verstappen des deuxièmes (1 : 43.744) et Hamilton des troisièmes (1 : 43.255).

Ferrari reste sur deux succès à Spa-Francorchamps avec Sebastian Vettel en 2018 et

 

Le Monégasque Charles Leclerc, auteur de la pole et vainqueur à Spa-Francorchmaps en 2019, s’élancera de la 13e place. L’autre voiture de la Scuderia, celle de Sebastian Vettel, lauréat du GP en 2018, n’a pas pu faire beaucoup mieux partira à côté de lui en 14e position.

 

Ferrari reste sur deux succès à Spa-Francorchamps avec Vettel en 2018 et Leclerc en 2019.

 

Hamilton a remporté quatre des six courses de l’année (Styrie, Hongrie, Grande-Bretagne et Espagne), qui n’a débuté que le 5 juillet en raison du coronavirus. Il domine le championnat avec 132 points devant Verstappen (95, vainqueur du GP du 70e anniversaire) et Bottas (89, lauréat en Autriche), les deux autres pilotes à avoir remporté une course en 2020.

Le départ du 65e Grand Prix de Belgique, à huis clos, sera donné dimanche à 15h10.

Link to post
Share on other sites

GP d'Italie (Qualifs): Nouvelle pole pour Hamilton, Ferrari se ridiculise à domicile

 

Martin Businaro  - La DH 

Publié le - Mis à jour le

A domicile, la Scuderia a vécu un véritable enfer en qualifications.

GP d'Italie (Qualifs): Nouvelle pole pour Hamilton, Ferrari se ridiculise à domicile
© Daimler

 

Avec ou sans "party mode", Mercedes continue de dominer en qualifications. Lewis Hamilton partira en pole du Grand Prix d'Italie demain après-midi. Avec un chrono en 1:18.887 à plus de 264 km/h de moyenne, le Britannique a réalisé un nouveau record du tour de la piste de Monza. C'est la 68ème pole de Hamilton avec Mercedes. A ses côtés, on retrouvera Valtteri Bottas.

La deuxième ligne sera orange et rose. Carlos Sainz a créé une petite surprise au volant de sa McLaren en réalisant le troisième chrono. Le futur pilote Ferrari partira aux côtés de Sergio Pérez (Racing Point), ce qui est également une bonne nouvelle vu que les monoplaces de Silverstone s'étaient montrées plus discrètes en essais libres.

Légère déception chez Red Bull avec Max Verstappen "seulement" 5ème. Le Hollandais sera accompagné en troisième ligne par Lando Norris (McLaren). Unique Renault à s'être hissé en Q3, Daniel Ricciardo partira 7ème devant Lance Stroll (Racing Point). Le Top 10 est complété par Alex Albon (Red Bull) et Pierre Gasly (AlphaTauri).

Le naufrage de Ferrari à domicile fait peine à voir mais il était, malheureusement, attendu. Le cheval cabré connaît même l'humiliation de voir une de ses SF1000 éliminées en Q1. Sebastian Vettel n'a pu faire mieux que le 17ème chrono. L'Allemand a été piégé par le trafic dans sa dernière tentative et n'a pas pu améliorer. Charles Leclerc a fait à peine mieux avec le 13ème temps. Impuissant, le Monégasque avouait qu'il ne pouvait pas faire mieux.

Link to post
Share on other sites

F1 : Sebastian Vettel pilotera au sein de l'écurie Aston Martin la saison prochaine

Formule 1

Belga

Publié le - Mis à jour le

Prié de quitter Ferrari au terme de la saison 2020 de Formule 1, le quadruple champion du monde Sebastian Vettel a trouvé un point de chute.

F1 : Sebastian Vettel pilotera au sein de l'écurie Aston Martin la saison prochaine
© AFP

 

Ce départ est annoncé au moment où la Scuderia va fêter son 1000e Grand Prix dans une ambiance morose en raison de ses mauvais résultats.

A 33 ans, le pilote allemand se lance donc un nouveau défi en signant pour une écurie qui ne fait pas encore partie des trois meilleures du plateau mais qui, grâce aux moyens de son propriétaire, le milliardaire canadien Lawrence Stroll, entend bien y parvenir.

"La signature de Sebastian est un signal clair des ambitions de l'écurie de devenir l'un des concurrents les plus sérieux de la discipline", a souligné Racing Point en annoncant jeudi l'arrivée de son nouveau pilote.

L'écurie avait dévoilé la veille que le contrat du Mexicain Sergio Pérez ne serait pas renouvelé à compter de l'année prochaine, ouvrant ainsi la voie à l'arrivée de Sebastian Vettel.

Ce dernier aura passé six ans chez Ferrari mais sans arriver à ajouter un 5e titre aux précédents, remportés entre 2010 et 2013 alors qu'il courait chez Red Bull.

Sa dernière saison au sein de la Scuderia se révèle particulièrement difficile, notamment en raison d'une monoplace ne se montrant pas à la hauteur des attentes.

- "Une marque légendaire" -

 

Il n'occupe actuellement, avant la 9e manche du championnat au Mugello (Italie) ce week-end, que la 13e place au classement du championnat du monde.

 

"Je suis très fier de devenir un pilote Aston Martin en 2021. C'est une nouvelle aventure pour moi avec une marque légendaire. Je suis impressionné par les résultats que l'écurie a obtenu cette année et je pense que l'avenir sera encore meilleur", a estimé Vettel, cité dans le communiqué.

 

Connu pour sa passion des voitures de collection et des motos, le nom d'Aston Martin, associé aux plus riches heures de l'industrie automobile britannique et au...cinéma avec James Bond, ne l'a certainement pas laissé insensible.

Lawrence Stroll a récemment renfloué cette marque, en grandes difficultés, devenant par la même occasion le principal actionnaire.

 

Le fait que l'annonce intervienne juste avant que Ferrari ne fête son 1000e Grand Prix ce week-end sur le circuit toscan du Mugello ne va sans doute pas plaire aux tifosis.

Pour la première fois cette année un petit nombre de spectateurs pourra entrer sur le circuit alors que jusqu'à présent, toutes les épreuves ont été organisées à huis-clos en raison de l'épidémie de coronavirus. Ils pourraient bien réserver un accueil plus que frais au pilote allemand.

 

- Critique de la Scuderia -

Car l'ultime saison de Vettel chez les Rouges ressemble à un cauchemar, le pilote allemand collectionnant abandons et sorties de route et ne se gênant pas pour critiquer la gestion de la Scuderia.

 

Il y était arrivé en 2015 pour y remplacer le double champion du monde espagnol Fernando Alonso qui, lui aussi, avait échoué à ramener à Maranello un titre de champion du monde, le dernier remontant à 2007 avec Kimi Räikkönen.

Ferrari n'est jamais arrivée à se hisser au niveau de Mercedes depuis l'arrivée des moteurs hybrides en F1 en 2014 et Sebastian Vettel a dû laisser Lewis Hamilton collectionner les honneurs.

 

Le pilote britannique vise cette année un 7e titre qui en ferait l'égal de Michael Schumacher, qui avait gagné cinq de ses sept couronnes avec l'écurie italienne.

 

Vettel ne cache pas son admiration pour son illustre compatriote qui n'a plus été vu en public depuis un accident de ski fin 2013.

 

Si Racing Point, qui s'appelait encore récemment Force India, n'a pas encore gagné de Grand Prix, Vettel entend bien amener cette équipe vers les sommets et, pourquoi pas, ajouter un ou plusieurs titres à son palmarès.

 

Equipée des moteurs Mercedes, les meilleurs du plateau, l'équipe de Lawrence Stroll jouit d'une collaboration étroite avec la marque allemande comme l'a illustré la récente affaire des écopes de freins.

 

Plusieurs écuries concurrentes ont accusé Racing Point d'avoir copié, voire obtenu illégalement, des dessins de ces pièces essentielles au freinage et à l'équilibre aérodynamique des monoplaces.

 

Sebastian Vettel va faire équipe chez Racing Point avec Lance Stroll, 21 ans, le fils de Lawrence.

Link to post
Share on other sites

Fameux bazar aujourd'hui :3:

 

 

GP de Toscane: Début de course chaotique, drapeau rouge et course arrêtée !

Formule 1

Publié le - Mis à jour le

 

https://www.dhnet.be/sports/moteurs/formule-1/gp-de-toscane-hamilton-revanchard-veut-transformer-sa-pole-en-victoire-direct-a-15h-5f5e0e469978e2322fe7dbc0

Un carambolage a impliqué Latifi, Magnussen, Giovinazzi et Sainz au 6e tour, alors que la course avait déjà été neutralisée.

GP de Toscane: Début de course chaotique, drapeau rouge et course arrêtée ! (Direct)
© afp

 

Lewis Hamilton est en pole position, au premier GP de Toscane de l'histoire sur le circuit de Mugello. Son équipier Bottas, deuxième sur la grille, est son principal adversaire sur papier. Verstappen et Albon, qualifiés en deuxième ligne, peuvent espérer monter sur le podium tout comme Charles Leclerc, 5e sur la grille de départ. 
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

F1 Russie : Hamilton en pole position devant Verstappen à Sotchi, crash impressionnant de Vettel

 

Lorsqu'il s'élancera depuis la première position sur la grille de départ du Grand Prix de Russie aux côtés du Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) dimanche, le sextuple Champion du Monde tentera d'aller remporter sa 91ème victoire, ce qui lui permettrait d'égaler le record détenu par l'Allemand Michael Schumacher. Son coéquipier Valtteri Bottas (Mercedes) partira en troisième position devant le Mexicain Sergio Perez (Racing Point), quatrième de la séance de qualification.

 

Le plus rapide de la Q3 en 1:31.304 - le nouveau record de la piste -, Lewis Hamilton a pourtant joué avec le feu en Q2, paralysée durant quelques minutes à cause d'un drapeau rouge agité en raison du crash de Sebastian Vettel (Ferrari). Quinzième de la Q2 avant un ultime tour lancé, LH a franchi la ligne de départ juste avant que les feux passent au rouge !

Cette séance de qualification a donc été marquée par le crash du quadruple Champion du Monde Sebastian Vettel (Ferrari) en fin de Q2. Le pilote allemand a perdu le contrôle de sa monoplace dans le virage N.4 et est allé l'encastrer dans le mur de pneus. Lancé à toute allure juste derrière lui, son coéquipier monégasque Charles Leclerc (Ferrari) a dû slalomer entre les débris pour éviter l'impact. Il a été éliminé en Q2, avec le onzième temps à la clé.

 
 
 
 
Link to post
Share on other sites

GP de l’Eifel : Hamilton gagne et égalise Schumacher, Ricciardo délivre Renault !

Formule 1

5b840482cd7053fadc58c205.jpg
Martin Businaro

Publié le - Mis à jour le

Avec 91 succès, le Britannique devient co-recordman de victoires avec le Kaiser.

GP de l’Eifel : Hamilton gagne et égalise Schumacher, Ricciardo délivre Renault !
© Daimler

 

Le Grand Prix de l’Eifel au Nürburgring a tourné à l’élimination. Dès le 19e des 60 tours, la course était décapitée par l’abandon du poleman Valtteri Bottas. Chez Mercedes, on soupçonne un problème de MGU-H comme responsable de la perte du Finlandais. Esteban Ocon (Renault) et Alex Albon (Red Bull), trahis par leur mécanique, disparaissaient également avant la mi-course.

L’épreuve rhénane était relancée à 15 rondes de l’arrivée avec l’immobilisation en bord de piste de Lando Norris dont la McLaren montrait des signes de faiblesses depuis plusieurs kilomètres. Malgré le regroupement de la meute, Lewis Hamilton tenait bon pour signer la 91e victoire de sa carrière. En terre allemande, sous les yeux du fiston Mick Schumacher, le Britannique égalise désormais le nombre de succès glanés par le grand Michael entre 1992 et 2006.

Max Verstappen (Red Bull) aura été le seul à suivre le rythme de Hamilton, sans pour autant le menacer. Le Hollandais échoue à 2 secondes de la victoire. La lutte pour la 3e place aura tenu en revanche en haleine les quelques 20.000 spectateurs. Malgré un ultime assaut de Sergio Pérez (Racing Point) après le restart, Daniel Ricciardo offre enfin à Renault ce premier podium que le losange attendait depuis le Grand Prix de Malaisie 2011. Pour les hommes d’Enstone, c’est le premier Top 3 depuis le Grand Prix de Belgique 2015 quand ils couraient sous les couleurs de Lotus.

Carlos Sainz console McLaren en sauvant les points de la 5e place. L’Espagnol précède Pierre Gasly (AlphaTauri), à nouveau auteur d’une course faste. Il n’y a pas eu de miracle pour Charles Leclerc. Après avoir signé le 4e temps en qualifs, le pilote Ferrari n’a pu faire mieux que la 7e position. Après être parti bon dernier alors qu’il a redécouvert la Racing Point samedi après-midi en Q1, Nico Hülkenberg termine 8e. L’Allemand est assurément le héros de ce dimanche et a été déclaré pilote du jour par les internautes. Romain Grosjean (Haas) et Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) complètent le Top 10.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

GP du Portugal : Hamilton confisque (encore) la pole, Schumacher dans le rétro dimanche ?

Le Britannique a signé sa 9e pole position de la saison, samedi sur le circuit de Portimao, devant son coéquipier Valtteri Bottas. Il pourrait battre un record majeur de Michael Schumacher dimanche.

La grille de départ du Grand Prix du Portugal proposera une première ligne 100% Mercedes, dimanche sur le circuit de Portimao (course à 14h10). Samedi, sous un beau soleil et devant un peu de public en Algarve, Lewis Hamilton a décroché la pole position sur le fil devant Valtteri Bottas. Il s’agit de la 97e pole en carrière du Britannique, recordman dans l’exercice. Le sextuple champion du monde a signé 9 poles en 12 grands prix en 2020, les trois autres étant l'oeuvre de son coéquipier finlandais. Ce dernier (1'16"754) lui a donné du fil à retordre, devancé de justesse sur la dernière tentative de l'Anglais (1'16"652).

 

«Un des circuits les plus difficiles sur lequel j’ai piloté»

Lewis Hamilton
 

«Il fallait vraiment piloter à la limite car Valtteri a été rapide durant toutes les séances depuis le début du week-end. J’ai poussé pour pouvoir le battre, a confié Hamilton après la séance. C’est un circuit difficile sur lequel vous ne voyez pas où vous allez. On voit le ciel pendant un moment puis c’est difficile de comprendre où est le point de freinage. C’est un des circuits les plus difficiles sur lequel j’ai piloté avec une surface très étrange, très lisse qui n’aide pas les pneus à bien fonctionner. Ça rend les choses complexes. Parfois, les pneus arrière fonctionnent et pas les pneus avant, parfois c’est l’inverse. L’équipe a fait un travail incroyable».

Max Verstappen (Red Bull, 1'16"904) a signé le 3e chrono devant un excellent Charles Leclerc (Ferrari, 1'17"090). Suivent Sergio Perez (Racing Point, 1'17"223) et les McLaren de Carlos Sainz (1'17"520) et Lando Norris (1'17"525). Pierre Gasly (Alpha Tauri, 1'17"803) est 9e, une place devant Daniel Ricciardo (Renault). A noter que s'il s'impose en Algarve dimanche, Hamilton battra le record de victoires en F1 qu'il partage avec Michael Schumacher (91 succès).

 

Grille de départ:

 

1re ligne:
Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)
Valtteri Bottas (FIN/Mercedes)

 

2e ligne:
Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda)
Charles Leclerc (MON/Ferrari)

 

3e ligne:
Sergio Pérez (MEX/Racing Point-Mercedes)
Alexander Albon (THA/Red Bull-Honda)

 

4e ligne:
Carlos Sainz Jr (ESP/McLaren-Renault)
Lando Norris (GBR/McLaren-Renault)

 

5e ligne:
Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda)
Daniel Ricciardo (AUS/Renault)

 

6e ligne:
Esteban Ocon (FRA/Renault)
Lance Stroll (CAN/Racing Point-Mercedes)

 

7e ligne:
Daniil Kvyat (RUS/AlphaTauri-Honda)
George Russell (GBR/Williams-Mercedes)

 

8e ligne:
Sebastian Vettel (GER/Ferrari)
Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo Racing-Ferrari)

 

9e ligne:
Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Racing-Ferrari)
Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari)

 

10e ligne:
Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari)
Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes)

Link to post
Share on other sites

Pierre Gasly prolonge chez AlphaTauri

Formule 1

 
Olivier de Wilde

Publié le - Mis à jour le

En voilà déjà un qui ne remplacera pas Alex Albon en 2021 chez Red Bull...

Pierre Gasly prolonge chez AlphaTauri
© Belga

C'est désormais officiel. Et cela met définitivement fin à l'incroyable rumeur Renault. Victorieux surprise à Monza, encore superbe cinquième du dernier GP du Portugal, Pierre Gasly a prolongé son contrat chez AlphaTauri pour 2021. Qui sera l'équipier du Français ? Très certainement plus le Russe Daniil Kvyat qui semble avoir fait son temps et a eu assez de chance en F1. Cela devrait se jouer entre le Japonais Yuki Tsunoda, brillant rookie en F2 qui fera ses débuts en F1 en tests la semaine prochaine à Imola, et Alex Albon qui pourrait redescendre de chez Red Bull.

Le Thaïlandais peine à convaincre aux côtés de Max Verstappen et ne fait clairement pas mieux que celui qu'il a remplacé au pied levé fin août 2019. La patience de Christian Horner et Helmut Marko a des limites et s'il ne réussit pas un exploit le week-end prochain à Imola, il pourra sans doute dire définitivement adieu à son baquet dans l'écurie 2e du Mondial. Selon certains, le nom de son successeur serait déjà connu : Sergio Pérez. Le Mexicain apporterait un gros budget de l'ordre de 10 millions d'euros grâce à son mentor Carlos Slim. Une rentrée bienvenue pour l'équipe de Milton Keynes qui va perdre, coup sur coup, les soutiens d'Aston Martin et de Honda. Et doit se payer un nouveau moteur pour 2022.

Les deux autres pistes sont Nico Hulkenberg qui ne peut apporter que son talent ou le plus jeune George Russell, en délicatesse chez Williams où là aussi on négocie à nouveau au plus offrant et qui pourrait être la meilleure solution en termes de performances. L'ex-champion de F2 possède deux ans d'expérience en F1 et a toujours devancé ses équipiers. C'est une vraie pépite, au même titre que Max ou Charles Leclerc. Certes il est sous contrat Mercedes mais, on l'a vu avec Esteban Ocon, cela se négocie. En échange de bons moteurs clients en 2022 ? Cela semble peu probable que Mercedes équipe son plus grand rival et se prive éventuellement ainsi de succès. Même si en F1, rien n'est impossible...

 
Link to post
Share on other sites

Le replay Vidéos - F1 - Les Grands Prix 2020 en intégralité

 

GP d’Émilie-Romagne : Hamilton défait Bottas, Mercedes au 7e ciel !

Formule 1

Martin Businaro

Publié le - Mis à jour le

Grosse désillusion chez Red Bull qui quitte Imola bredouille.

GP d’Émilie-Romagne : Hamilton défait Bottas, Mercedes au 7e ciel !
© Daimler

 

Le Grand Prix d’Émilie-Romagne sur le circuit d’Imola aura été haletant jusque dans les derniers tours. La Safety Car a regroupé les monoplaces à 11 tours de l’arrivée suite à l’explosion de pneu arrière-droit de Max Verstappen, de quoi laisser le Hollandais enlisé dans le bac à graviers de la chicane Villeneuve. Le neutralisation s’éternisait avec l’accident de George Russell à Acque Minerale. A cinq tours du but, la voiture de sécurité s’effaçait enfin pour un sprint final à suspense.

La tête de la course n’allait pas changer malgré cette neutralisation. Lewis Hamilton s’impose sur l’Autodromo Enzo e Dino Ferrari après un beau coup stratégique peu avant la mi-course. Retardant son 1er changement de gommes autant que possible, le Britannique est rentré pile au moment où la Safety Car virtuelle était déployée suite à l’arrêt en bord de piste d’Esteban Ocon (Renault).

Un pied-de-nez parfait à Valtteri Bottas, le recordman de victoires en F1 ressortant devant le Finlandais. Bottas termine 2e mais le Nordique aurait sans doute fini 3e sans l’abandon de Verstappen. Ce doublé permet à Mercedes d’être sacré champion du monde des constructeurs pour la 7e fois d’affilée.

Daniel Ricciardo offre à Renault son 2e podium en trois Grands Prix. L’Australien a réalisé une course solide et a résisté au retour en force de Daniil Kvyat (AlphaTauri) qui a pris le meilleur à la relance sur Charles Leclerc (Ferrari). Sixième position pour Sergio Pérez (Racing Point) devant les McLaren de Carlos Sainz et Lando Norris. Parties en fond de grille, les Alfa Romeo de Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi complètent le Top 10.

Nouvelle déroute pour Sebastian Vettel (Ferrari). Sur les terres de son employeur, l’Allemand n’a pu faire mieux que 13e, la faute entre autres à un pitstop totalement raté. Le quadruple champion du monde devance Lance Stroll (Racing Point) qui a perdu beaucoup de temps en début de course en perdant une demi-moustache avant d’effectuer un ravitaillement rock and roll.

Grosse déception chez Red Bull. En plus de l’abandon de Verstappen, Alex Albon termine 15e et bon dernier. Le Thaïlandais est parti à la faute au moment du restart, de quoi le forcer à repasser par les stands pour changer ses gommes détruites. Un autre déçu était Pierre Gasly (AlphaTauri), trahi par sa mécanique en début de course alors que le Top 5 était envisageable.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.