Voici les détails des récompenses remises ce vendredi soir à Paris lors des Victoires de la musique.
 

Chanson originale

Cette catégorie, remise en dernier lieu lors de cette soirée, a récompensé le groupe Boulevard Des Airs pour son titre "Je me dis que toi aussi". 

Les autres nommés étaient Louane feat Julien Doré ("Midi sur Novembre"), Aya Nakamur ("Djadja") et Orelsan feat Damso ("Rêves bizarres").

 

Angèle, révélation de l'année

L'artiste belge Angèle a été récompensée une deuxième fois ce vendredi soir à Paris. En pleurs, elle a reçu le prix de révélation de l'année, avec son album Brol. Elle a devancé Foé et Roni Alter.

"Je suis très heureuse parce que cet album a été fait qu'avec des gens que j'aime", a-t-elle notamment déclaré.

 

Artiste masculin de l'année: Big Flo & Oli.

C'est leur seconde récompense de la soirée. Déception en revanche pour Eddy De Pretto qui repart pour le moment bredouille alors qu'il était nommé dans trois catégories.

 

Orelsan, meilleur artiste en concert

Orelsan a raflé la Victoire du concert de l'année au nez et à la barbe d'Eddy De Pretto et de Shaka Ponk. De Pretto ne fera donc pas la passe de trois comme Orelsan l'an dernier.

 

Shaka Ponk, le trublion

Dans toute cérémonie, il y a un trublion. Lors de ces 34e Victoires de la musique, c'est Shaka Ponk qui endossé le tablier avec une longue prise de parole du chanteur Frah à propos de la fin du monde et de la responsabilité de chacun d'entre nous. Cela rappelle la prise de parole de Noir Désir lors de la cérémonie de 2002 lorsque le groupe s'en était notamment pris à Jean-Marie Messier alors patron de Canal +, sans toutefois en avoir le côté brûlot.

 

Pas de deuxième prix pour Damso mais une belle prestation

Pour sa seconde apparition sur la scène de la Seine Musicale, Damso, dont le disque "Lithopédion" a reçu la Victoire de l'album rap, n'est pas venu chercher un second trophée mais bien interpréter un de ses titres: "Feu de bois". Le rappeur belge de 26 ans ne repartira pas avec une seconde Victoire puisqu'il était aussi nommé dans la catégorie Création audiovisuelle qui a été remportée par Angèle avec le clip de "Tout oublier". Mais il a reçu une grosse ovation au terme de sa prestation.

 

C'est Philippe Manoeuvre qui a remis la Victoire de la révélation scène de l'année décernée à la jeune Clara Luciani qui cartonne avec son titre "La grenade", extrait de son premier album, le bien nommé "Sainte Victoire", dont une réédition enrichie de quatre titres vient tout juste de sortir.

 

Et de deux pour Jeanne Added! Après la Victoire de l'album rock, elle a remporté le trophée de l'artiste féminine de l'année. Visiblement très émue, elle ne s'y attendait pas du tout et a longtemps cherché ses mots avant de prendre la parole.

 

Alain Bashung, disparu voici près de 10, remporte une Victoire

Disparu il y a bientôt 10 ans, Alain Bashung a remporté le prix de l'album de chanson pour "En Amont". C'est un paradoxe puisque les titres qui composent ce disque avaient initialement été écartés par le chanteur. Mais il faut avouer qu'Edith Fambuena, ex-Les Valentins, a réalisé un fantastique travail pour donner une vie et une intensité énorme à cet album. On se souvient également qu'en 2009, quelques jours avant sa mort, Bashung était récompensé par une Victoire de la musique. On se rappelle aussi de l'émotion de Nagui qui présentait ce soir-là la cérémonie.

Après Michel Legrand et Maurane, il allait de soi qu'un hommage soit rendu au grand Charles Aznavour disparu en octobre dernier. Camélia, Jeanne Added et Clara Luciani ont interprété un des ses plus grands titres: "Formidable".

 

Le temps passe... lentement

La Victoire du meilleur album rock a été décerné à Jeanne Added pour son disque "Radiate". Un prix qui lui est remis alors qu'elle venait de livrer und performance énergique sur la scène de la Seine Musicale.

 

Angèle remporte la Victoire de la meilleure création audiovisuelle

La Belge a été sacrée dans cette catégorie pour le clip "Tout oublié". Angèle est montée chercher sa Victoire en compagnie de Roméo Elvis et l'équipe du clip. Elle a pris la parole à la bonne franquette, comme elle en a l'habitude. Elle a raconté comment le clip de "Tout oublier" a été fait, avec des bouts de chandelles et très peu de budget. Comme quoi, une bonne idée sera toujours plus marquante que des mallettes d'euros. On aura aussi appris que les jambes que l'on voit à l'écran ne sont pas celles de Roméo Elvis mais celles d'une femme.

 

Big Flo & Oli couronnés

La Victoire de l'album de musiques urbaines a été remise à Big Flo & Oli.

Ce sont les parents des deux Toulousains qui sont venus récupérer la Victoire sous le regard hilare de Florian et Olivier. Après Damso mais dans un autre style, ils ont offert à la soirée un second moment non calculé et plein de sincérité rappelant leurs origines. "Comme dans la chanson de mes enfants, à moi aussi on me disait 'rentre chez toi'", a raconté le père. "Mais moi, je préfère rester chez moi", a-t-il poursuivi en montrant que la France, c'est chez lui.

 

Le flop de la présentatrice, Christine and the Queens relève le niveau

Daphné Bürki n'a pas ménagé sa peine mais sa prestation n'a pas décollé. Blagues potaches, tentatives de bons mots qui font flop, sketches déjà vus ou entendus mille fois, la fête n’était pas à chercher de ce côté. Même l'intervention - préenregistrée, cela va de soi - de Michel Drucker n'a pas redressé la situation. On s'est pris à rêver à une décision identique à celle des Oscars qui ont désormais décidé de se passer de présentateur. Peut-être que cela pourrait aussi réduire la durée de ce marathon de plus de 4 heures!

 

Outre les prestations live de bonne facture mais sans folie de Christine and the Queens et d'Aya Nakamura, deux artistes qui ne cessent de marquer des points à l'international, on notera la Victoire du meilleur album de musique électronique attribué au duo The Blaze pour "Dancehall" qui a remporté son second trophée en deux ans.

 

Damso remporte la Victoire de l'album rap de l'année

Damso a décroché le prix de l'album rap de l'année, le premier du genre. Il a été récompensé pour son album "Lithopédion" qui a explosé tous les chiffres en streaming en France depuis sa sortie.

 

Damso est venu chercher son prix en costume violet. Avec beaucoup d'humilité, il n'a pas caché sa surprise et fait son mea culpa. "Je n'ai pas toujours tenu des propos très élogieux à l'égard des Victoires. Là où j'ai fait preuve de colère, vous avez su faire preuve d'ouverture d'esprit", a-t-il dit avant d'ajouter qu'il espérait que cela allait continuer. "J'espère que le rap sera à l'avenir considéré pour ce qu'il est et non pas pour ce qu'on veut qu'il soit".

 

 

 

Juste avant la remise du prix à Damso, c'est Angèle qui a animé le plateau de la cérémonie. Elle a interprété avec son frère Roméo Elvis son titre "Tout oublier".

 

A noter que Camélia Jordana a reçu le premier prix de la soirée dans la catégorie Musique du monde avec l'album "Lost".

 

Plusieurs hommages, notamment à Maurane

Les 34e Victoires de la musique ont débuté par un hommage, en musique évidemment, à Michel Legrand disparu voici quelques jours.

Outre l'hommage à Michel Legrand, la regrettée Maurane a également été mise à l'honneur. Elle qui a reçu la Victoire de la meilleure artiste francophone en 1994, a été évoquée à travers plusieurs extraits de ses prestations lors des différentes cérémonies des Victoires, notamment en duo avec Lara Fabian ou avec ses titres fétiches: "Toutes les Mamas" et "Sur un prélude de Bach".