Aller au contenu
RealTV-News

Skorpio

The Voice 8 Belgique - A partir du 8 janvier 2019

Messages recommandés

Il est enfin temps de dévoiler la date du grand retour de The Voice Belgique pour sa 8e saison ! Quand allez-vous retrouver Vitaa, Matthew Irons, Slimane et Typh Barrow dans leur célèbre fauteuil rouge ?

 

Le 8 janvier 2019 !

Voilà des semaines que vous étiez de plus en plus nombreux à vous impatienter, vous pouvez enfin bloquer la date dans votre agenda !

Dès le mardi 8 janvier à 20h25, l’émission de divertissement phare de La Une, animée par la pétillante Maureen Louys, est de retour chaque semaine avec une nouvelle fournée de Talents.

Un banc de coachs punchy et actuel

 

 
 

C’est un casting de coachs résolument moderne et audacieux que The Voice Belgique a réuni pour cette saison 8 : le grand gagnant de l’édition 7, talent pop-rock incontournable, Matthew Irons ; le coach charismatique à la sensibilité à fleur de peau, Slimane ; et la séduisante Vitaa qui a conquis Talents et public par sa créativité et sa pugnacité.

Pour compléter ce carré magique, la chanteuse/compositrice/pianiste/parolière Typh Barrow surnommée la "Amy Winehouse belge" apportera sa touche soul à ce jury très exigeant !

 

Et les candidats ?

 

Il est également l’heure de vous en dire un peu plus sur nos futurs Talents… Plus de 1650 candidatures ont été reçues cette saison. Parmi eux, ils sont 106 à avoir franchi le cap des présélections.

Âgés de 15 à 45 ans, ils viennent des quatre coins du pays (Wallonie, Bruxelles et même de Flandre). Nombreux d’entre eux sont déjà musiciens et tous les styles musicaux sont représentés. Une chose est certaine, ils sont prêts à tout donner pour devenir la plus belle voix de cette 8e saison.

 

Comme chaque année, ils vont devoir d'abord séduire et convaincre les coachs lors de l’étape cruciale des Blinds pour pouvoir rester dans l’aventure, tandis qu’une grande nouveauté fait son apparition et risque de tout chambouler : la règle du coach bloqué… Le tout, sous les yeux de leurs proches, présents sur le plateau pendant leur prestation !

 

Là où naissent les étoiles

 

Qui sera la plus belle voix de Belgique et décrochera le titre tant convoité de The Voice Belgique, après le sacre de Valentine Brognion ?

La voix, rien que la voix fera toute la différence. Nos coachs sont prêts à se battre pour avoir les meilleurs Talents dans leur équipe ! Cette 8e saison de The Voice Belgique s’annonce déjà pleine de belles promesses : grandes voix, beaux moments de musique, rencontres de personnalités exceptionnelles et partages d’émotions fortes !

 

Plus que jamais, la RTBF se positionne comme la chaîne découvreuse de Talents…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

The Voice Belgique fait bientôt son grand retour sur La Une, le mardi 8 janvier prochain.

Mais ça vous le saviez déjà... Alors, esprit des fêtes oblige, notre carré magique de coachs vous offre une petite surprise pour patienter. Pile à temps pour Noël, découvrez la toute première performance qui réunit Slimane, Vitaa, Matthew Irons et Typh Barrow.

Sur le titre Master Blaster (jammin') de Stevie Wonder, chacun y apporte sa patte et son univers musical pour un mélange de saveurs explosif ! Matthew Irons, grand vainqueur l’année dernière, démarre au son des guitares pour le côté pop rock. Place ensuite à Typh Barrow, la nouvelle coach de cette saison, qui montre de quoi elle est capable avec sa voix soul et jazz, pour passer le relais à la voix intense et chaleureuse de Slimane. Et enfin, Vitaa fait son apparition sur la scène pour enflammer le public avec son groove et la précision de ses harmonies.

Une belle démonstration qui donne le ton de cette nouvelle saison, spectaculaire ! Soyez au rendez-vous.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 Typh Barrow rejoint le banc des coachs

Les grandes nouveautés de The Voice Belgique saison 8 !

Les grandes nouveautés de The Voice Belgique saison 8 ! - Stéphane Laruelle

Aux côtés de Vitaa, Matthew Irons et Slimane, qui rempilent tous pour la saison 8, une petite nouvelle relèvera le défi des fauteuils rouges. Cette année, Typh Barrow complète le carré magique des coachs !

Surnommée la "Amy Winehouse belge", elle apportera sa touche soul/jazz/blues à ce jury très exigeant. Voix mature, regard incandescent, la pianiste-auteure-compositrice belge sera un atout précieux pour l’émission.

Avec un tel banc de coachs, quel Talent parviendra à se démarquer au firmament de cette saison 8 ?

 

 

 

 

Une nouvelle règle du jeu : le coach bloqué

Les grandes nouveautés de The Voice Belgique saison 8 !

Les grandes nouveautés de The Voice Belgique saison 8 ! - Stéphane Laruelle

The Voice Belgique saison 8 a décidé de pimenter la compétition grâce à la nouvelle règle du coach bloqué. Nos quatre coachs auront à leur disposition un nouveau buzzer qui leur permettra de bloquer un autre coach.

Durant les Blinds, si plusieurs coachs se retournent sur un talent, l'un d'eux peut préventivement "bloquer" un de ses petits camarades de jeu. Sous le mythique buzzer, il y aura donc désormais trois petits boutons qui empêcheront un coach d'être choisi par le talent qui vient de tenter sa chance avec succès.

Cerise sur le gâteau, le juré, concentré sur la voix, ne se rendra compte de son "exclusion" de la partie qu’au moment de se retourner puisque son nom, dans le décor, est remplacé par le terme "bloqué(e)".

Attention, chaque coach ne pourra bloquer son collègue qu’une seule fois durant les Blinds ! De grands moments de tension en perspective !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

 

Une première sans BJ Scott réussie, Typh Barrow parfaite: voici ce qu’il faut retenir du retour de The Voice Belgique

 

Emeline: elle a relu Brel en verlan.
Emeline : elle a relu Brel en verlan. - RTBF

 

 

La RTBF dit avoir reçu cette fois plus de 1.650 candidatures, parmi lesquelles 106 chanteurs entre 15 et 45 ans, ont été conviés ! Parmi les douze qu’on a vus, plusieurs étaient mémorables, y compris parmi les recalés. C’est le cas par exemple de Pauline Vossaert, de Chaumont-Gistoux, éliminée d’entrée, alors qu’on a immédiatement senti chez elle, si pas une chanteuse exceptionnelle, au moins un vrai personnage, comme les aime ce type d’émission télé !

 

Parmi les qualifiés, ils sont déjà au moins trois à avoir déjà marqué cette nouvelle saison. Subjectivement nous avons choisi Juliette Moisan, une Française de 22 ans, habitant Sivry, parce qu’elle a été la plus impressionnante vocalement parlant. Elle a aussi eu l’honneur d’être la toute première à avoir « profité » de la fameuse nouvelle règle du coach bloqué. Est-elle une gagnante en puissance ? L’expérience nous dit qu’il est encore bien tôt pour avancer ce genre de certitudes. Amanda Gielen, une Bruxelloise de 28 ans était très bien aussi avec sa « coiffure en mode licorne » dixit un Slimane tout surpris de voir la caricature très ressemblante qu’avait faite de lui la jeune femme...

 

Un mot aussi pour la marionnettiste namuroise prénommée Emeline qui, à l’accordéon, a fait une relecture stupéfiante de « Ne me quitte pas »... en verlan ! Plus qu’un gimmick irrévérencieux, c’était original, drôle et émouvant à la fois. On ne dit pas qu’Émeline réussira sur toute la durée du concours, mais là, elle a cartonné !

 

Typh Barrow parfaite !

 

On a gardé le plus important pour la fin : non, Typh Barrow n’a pas (encore) fait oublier BJ, mais la première prestation de celle qui a pompeusement été présentée comme « l’Amy Winehouse belge » a été excellente : elle a été extravertie et délurée comme il fallait, avec en plus, un joli sens de la formule. Son « Je vais aller m’acheter des oreilles » n’est pas tombé dans celle d’un sourd...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Replay >> Vidéos - Replay de The Voice Be 8 - Blind 2

 

Deux Français éblouissent The Voice Belgique et schisme parmi les coaches

 

 

Une fois n’est pas coutume, ce sont des candidats originaires de France qui ont éclaboussé le plateau de The Voice Belgique de leur talent. Pendant ce temps, le jury s’est clairement scindé en deux chapelles. On débriefe la deuxième blind audition.

Ce qu’il faut retenir de l’émission:

 

1.La France en force

 

Pas la peine de tergiverser, deux candidats ont mis tout le monde d’accord ce soir et ils nous viennent du nord et du sud de la France.

Le premier, Pavel Guerchovitch, a magnifié un morceau de Prince (voir 5e point, la prestation de la soirée), le second, Byllel Benyahia, avait déjà été aperçu dans «La Nouvelle Star» et a joué le blues en mettant ses tripes sur scène.

Point commun entre les deux talents, un arrangement guitare voix d’une redoutable efficacité et un vrai parcours de musicien derrière eux. La différence de niveau avec d’autres candidats de la soirée sautait aux yeux. Ces deux-là méritent d’aller loin. Très loin.

Merci d’avoir choisi notre petite Belgique pour vous présenter à ce concours. Ils nous tardent de vous voir à l’œuvre dans les prochaines étapes.

 

 

 

2.Destin varié pour les plus jeunes

La semaine passée déjà, les moins de 20 ans ont parfois eu du mal à convaincre pleinement. Rebelote ce soir, plusieurs très jeunes candidats sont passés à la trappe.

Exit Vanessa, 16 ans, qui a chanté Nirvana avec son cœur mais que le jury veut voir travailler. Adieu Valentin, 18 ans, frère d’un candidat de l’an dernier, qui n’a pas convaincu avec son grain de voix particulier. Bye bye Tatiana, 19 ans, qui nous aura plus fait rire avec sa présentation que frissonner avec sa voix.

À l’inverse, la jeune Eloïse Deussen, 17 ans, dont la timidité sautait au visage, a réussi son pari. Hilario Dos Santos, 16 ans, a surpris avec cette voix qu’on ne lui imaginait pas.

 

Le jury se scinde

On le soupçonnait déjà, mais la confirmation est tombée ce mardi soir: c’est le schisme complet au sein du jury.

Dans la première chapelle, Typh Barrow et Matthew Irons fondent pour le blues, le rock et la soul. Dans l’église d’à côté, Vitaa et Slimane prêchent plus volontiers pour la pop, le R’n’B et la variété.

Résultat, les coaches qui se ressemblent se retrouvent souvent à buzzer pour obtenir les mêmes candidats. On ne compte plus le nombre de duels Slimane-Vitaa de la soirée, pendant que Matthew et Typh attendaient patiemment les candidats plus proches de leur univers.

Heureusement que certains candidats font des propositions qui traversent les genres et semblent pouvoir s’adapter à plusieurs styles, histoire d’amener du piquant dans l’émission.

 

4.Quelques statistiques

Dix titres en anglais, trois en français, c’est le tarif habituel. L’anglais a légèrement plus payé, puisque 70% des candidats ont été sélectionnés grâce à une chanson anglophone, contre 66% pour ceux qui avaient choisi la langue de Molière.

Les candidats avaient en moyenne 25 ans ce soir (22 lors de la première émission), le premier candidat de la soirée faisant grimper le nombre avec ses 40 ans.

Au jeu du buzzeur, Matthew s’est montré sélectif, mais cela a payé à chaque fois puisqu’il a remporté les deux candidats qu’il a buzzé. Vitaa, elle, ne s’est pas retenue et a dégainé sept fois, une fois de plus que Slimane, pour remporter finalement trois talents supplémentaires.

 

5.La prestation de la soirée

Les mots vont nous manquer pour décrire la joie apportée par Pavel Guerchovitch dans l’émission.

Tout y était lors de sa prestation cinq étoiles. Incroyable bonne humeur et sourire communicatif lorsqu’il chante. Jeu à la guitare qui vous donne envie de bouger les épaules et de taper en rythme. Chanson qui vous envoie ailleurs, avec une voix pleine de nuances, que Pavel manie parfaitement.

Les musiciens, les très bons musiciens, qui se présentent sur le plateau font souvent mouche. Mais Pavel avait ce petit truc en plus qui a fait se lever une salle pour l’applaudir.

On vous le confesse, on s’est repassé trois fois sa prestation. C’est quand la suite?

 

 

L'Avenir.net

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×