Rarement une saison de Koh-Lanta aura autant fait réagir les téléspectateurs. En réponse, les aventuriers font taire leurs détracteurs via les réseaux sociaux. 

Si Régis en a souvent pris pour son grade pour ses choix stratégiques ou si Alexandra a également été la cible de critiques pour ses quelques plaintes, une autre candidate est de plus en plus critiquée. Il s'agit d'Inès, la Toulousaine de 25 ans, ex-membre de l'équipe jaune.

 

Dans le dernier épisode du télé-crochet, on pouvait voir cette infirmière de 25 ans avoir un différend avec Claude, que les fans portent haut dans leur cœur. Il n'en a pas fallu plus pour qu'Inès reçoive des messages de haine... Sur Instagram, la candidate est revenue sur cet épisode et a également abordé d'autres sujets. Avec son franc-parler, elle n'a élucidé aucun sujet. 

 

Au cours de l'épreuve de confort, les candidats devaient porter des poids et franchir des obstacles. A chaque salve d'obstacles, le dernier arrivé devait donner son sac à un candidat. Claude, qui avait 28 kilos sur le dos au moment d'être hors course, a voulu donner une leçon à Inès et lui a donné l'intégralité de ses sacs. La Toulousaine au sang chaud a réagi en disant qu'elle voulait encastrer Claude. "Ce n'était pas du tout un comportement à avoir. Mais je n'ai pas compris ceux qui viennent m'insulter en me disant des choses 36 000 fois pires que le "je vais t'encastrer, commente-elle. Surtout que moi, je suis dans un contexte de jeu et que vous, vous êtes derrière votre téléphone sur votre canapé". 

 

L'ex membre de la tribu jaune a confié qu'elle n'était pas contente du montage de l'émission. Elle trouve que cela renvoie une mauvaise image d'elle. "J'aimerais vraiment voir ceux qui se permettent de critiquer sur le terrain, face à des personnes qui ont déjà fait trois fois ou quatre fois Koh-Lanta, face à des champions de boxe. Oui je ne suis pas au niveau sportif, je n'ai pas honte de le dire. J'ai 25 ans, je suis infirmière, ma carrière professionnelle n'a rien à voir avec le sport, je découvre Koh-Lanta en même temps que je le fais, donc je suis complètement novice. Oui, je n'ai pas gagné d'épreuve d'immunité, mais aujourd'hui regardez où j'en suis... Peu importe ce qui est montré à la télé, FC Bronzette, tout ce que vous dites. Ça on s'en fout, moi je sais ce que j'ai fait ou pas fait. Après si j'avais su que ça allait être montré de cette façon, c'est clair que je me serais vraiment posé la question à deux fois pour savoir si je voulais vraiment faire cette aventure."

 

Dans l'épisode diffusé ce vendredi 15 mai, Inès a également surpris de nombreux téléspectateurs en révélant qu'elle n'avait jamais mangé de fruits coupés en tranches. L'aventurière a également remis les points sur le i à ce sujet. "Je connais les fruits, j'ai une famille qui mange des fruits, je ne suis pas débile, je ne suis pas ignorante. C'est juste que j'ai un problème depuis que je suis toute petite, je n'arrive pas à manger les fruits dans leur forme naturelle, il faut que ce soit mixé, sinon je les vomis. Voilà, donc mon corps a été habitué à ne pas recevoir de fruit. Mais depuis Koh-Lanta, je peux les manger dans leur forme naturelle, donc pour moi c'était une découverte", confie la benjamine de l'aventure.

Enfin, la candidate s'est interrogée sur le traitement médiatique dont elle est la cible. Depuis le début de l'aventure, les internautes disent qu'elle est plus taillée pour participer à une émission de téléréalité comme Les Anges plutôt que Koh-Lanta. "Je ne comprends pas pourquoi on vient me coller une étiquette de téléréalité, parce que je dis ce que je pense, parce que j'ai la "plastique" (..), on me dit que je suis là pour faire de la télé, mais... (...) est-ce qu'il n'était pas plus facile de postuler directement au casting pour les "Anges" du coup puisque c'est ça dont vous me parlez, plutôt que d'aller mourir de faim pendant 30 jours sur une île ?".