Jump to content
  • Forum Statistics

    3,382
    Total Topics
    58,867
    Total Posts


  • Members

  • Posts

    • Il se passe des trucs de ouf encore lol ! Après le snap choc de Maeva hier soir, Blata a rencontré Kevin ce matin, il va faire une longue story ce soir pour nous raconter en détails ce qu'il sait passer, mais sachez que Kevin a tout fait pour prouver le contraire a Blata en disant même de lui même que c'est bien Carla mais que ce n'est pas elle en faite, rien ne tient vraiment bien la route selon Marc Blata, les candidats sont choqués de l'attitude de Carla et Kevin mais surtout encore plus de celle de Maeva, sa propre mère est totalement choqué des propos a tenu sa fille hier soir et soutient les Tanti, elle ne la trouve pas dans son état normal, Marvin soupçonne  même on est drogué ou influencé Maeva a dire tout cela, via des moyens de pression on aurait contre elle, c'est délirant ! Scorsese est largué au rang de ligue 2 lol Dans l'ordre avant la longue story de Marc Blata ce soir, résumé de cette autre folle journée, en images:                        
    • En pleine crise sanitaire, un barbecue sauvage qui interroge à Saint-Étienne Dimanche dès la mi-journée et durant toute l’après-midi, un barbecue sauvage a réuni plus d’une centaine de personnes sur le terrain de football de La Cotonne. Un événement qui a indigné certains riverains, d’autant que la police n’est pas parvenue à disperser la foule.   Le barbecue s’est prolongé pendant plusieurs heures, dimanche, en plein cœur du quartier de La Cotonne. Photo archives Le Progrès /Philippe VACHER     L’affaire pourrait relever d’une scène de la vie courante si elle n’intervenait pas en pleine crise sanitaire. Dimanche, alors que le soleil généreux invitait à la flânerie, plusieurs dizaines de personnes se sont réunies dans le quartier de La Cotonne à Saint-Etienne pour un barbecue en plein air. Plus d’une centaine de personnes Le rassemblement, dont on ignore comment il a été organisé, n’avait évidemment pas été autorisé. Il se déroulait au niveau du stade… Et il n’a pas tardé à scandaliser certains riverains ou témoins de la scène. « La colère m’étouffe. Je suis révoltée », témoigne notamment une Stéphanoise sur les réseaux sociaux. Elle est tombée sur le rassemblement en fin d’après-midi, alors qu’elle regagnait son domicile avant le couvre-feu. « Si confinement pour la troisième fois, ce sera leur faute ! ». Dès la fin de matinée, le rassemblement a été signalé aux forces de l’ordre. Le premier signalement est tombé en fin de matinée au poste de la police municipale, décrivant « un grand nombre de personnes rassemblées sur le terrain de football de La Cotonne, ne respectant ni le port du masque, ni les gestes barrières » indique une source à la Ville de Saint-Etienne. « Compte tenu du nombre important de personnes - plus d’une centaine - et d’exactions constatées, cela relevait de maintien de l’ordre. L’information a alors été transmise à la police nationale qui s’est saisie de l’affaire ». Trop nombreux pour pouvoir être dispersés Quatre équipages de police nationale se sont rendus sur place, « en demandant à la police municipale d’être en soutien de leur opération de rétablissement de l’ordre » signale la même source. Mais face au grand nombre de personnes réunies, la dispersion du rassemblement n’a pas pu être réalisée. « La police nationale a préféré rebrousser chemin (*) en laissant la situation se dérouler et se terminer d’elle-même peu avant 18 heures » regrette-t-on à la mairie de Saint-Etienne. « Il est regrettable que l’État n’ait pas été en mesure, par manque d’effectifs de policiers nationaux sur la circonscription de Saint-Etienne, de faire respecter la loi et l’ordre comme cela devrait être le cas partout ». (*) Sollicitée sur cette intervention, la Direction départementale de la sécurité publique n’a pas répondu à nos questions.
    • @marsuhttps://uptobox.com/5a0r54vn5s8k/Les.rivieres.S03E01.FRENCH.WEB.XviD.avi 
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.