Aller au contenu

RealTV-News utilise des cookies. Lisez la Politique de confidentialité pour plus d'informations. Pour supprimer ce message, cliquez ici :    J'accepte l'utilisation des cookies



Photo

En répétition avec Slimane, juré de «The Voice» Belgique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 Skorpio

Skorpio

    Administrateur

  • Administrateurs
  • 159 561 messages
  • VilleSur la meuse, à deux pas de Maestricht :)

Posté 14 avril 2018 - 08:33

En répétition avec Slimane, juré de «The Voice» Belgique
>Musique|Eric Bureau, envoyé spécial à Liège (Belgique)| 14 avril 2018, 9h07 | Le Parisien
 
7663593_0b903976-3f3b-11e8-ba16-f2a69fa2

 

Slimane sur le plateau de « The Voice » Belgique, le 19 mars. LP/Frédéric Dugit

 
Slimane, porté par le succès de ses deux premiers albums, est le premier gagnant du «The Voice» français recruté comme juré du télécrochet en Belgique. Nous l’y avons suivi.

Pour assister à « The Voice » en Belgique, il ne faut pas s’arrêter à Bruxelles, mais descendre du Thalys à Liège. C’est dans l’un des studios ultra-modernes de la RTBF, la télévision publique francophone belge, en plein centre-ville, qu’est tournée la 7e saison du télécrochet le plus célèbre et le plus dupliqué au monde.

La plus belge des rockeuses américaines, Beverly Jo Scott, pilier de « The Voice » depuis la première saison, accueille cette année trois nouveaux jurés, dont deux chanteurs français, Vitaa et Slimane. Ce dernier, à 28 ans, étant, tous pays confondus, le premier vainqueur de l’émission à devenir à son tour juré et coach, seulement deux ans après sa victoire en France.

 

f9c89be8-3f3a-11e8-ba16-f2a69fa2d915_1.j

 

Slimane dans sa loge avec la chanteuse Vitaa, coach, comme lui, dans « The Voice » Belgique. LP/Frédéric Dugit

Ce lundi-là, en mars dernier, Slimane est en pleines répétitions. Le chanteur Mickaël Miro (« L’horloge tourne »), qui le manage depuis cinq ans, lui apporte de France de bonnes nouvelles : son deuxième album, « Solune »*, atteint les 63 000 ventes en deux mois et son single « Viens on s’aime » tourne sur NRJ et dans le top 10 des chansons les plus diffusées en radio.

 

« Je me posais des questions sur ma légitimité »

 

Slimane fonce vers le plateau pour faire répéter deux de ses candidats, Samuel et Eliot, 18 ans. Le chanteur de Chelles (Seine-et-Marne) est attentif au moindre détail, jusqu’à la mise en scène et au stylisme, pour emmener ses poulains jusqu’en finale, le 24 avril. « C’est lui qui a eu l’idée de faire jouer Eliot avec un miroir ou de faire intervenir deux comédiens ressemblant à Samuel plus âgé pour sa reprise de Dalida », nous dit un technicien, admiratif.

 

 

« On passe beaucoup plus de temps avec nos candidats qu’en France, où cela dure le temps d’être filmé, explique l’artiste. Pour être franc, j’ai hésité avant d’accepter d’être coach, car je me posais des questions sur ma légitimité. Et puis je me suis dit, ça fait dix ans que tu es chanteur professionnel, tu n’es pas né le jour où tu es apparu dans The Voice, et je me suis lancé. »

 

« Cette émission n’est pas juste un jeu, insiste Slimane. J’ai choisi de m’y inscrire en 2015, parce que j’avais besoin de travailler et de remplir mon frigo. A l’époque, j’avais fait le tour des maisons de disques et des émissions avec mes chansons. The Voice était un peu ma dernière chance. Et elle a changé ma vie. Alors, je me dis que ce peut être le cas de mes candidats. Cela me tient à cœur de faire le maximum pour eux. J’aimerais être le Florent Pagny de quelqu’un, ce serait génial. »

 

En France aussi, son statut a changé

 

Sur le plateau, tout le monde aime Slimane. Des autres jurés aux jeunes candidats, en passant par Leslie Cable, la productrice de « The Voice » Belgique : « Les Belges l’adorent, il est très populaire. Nous l’avions invité deux fois sur des émissions musicales et nous avions eu un coup de cœur pour son talent et son regard très authentique. L’authenticité, c’est notre priorité pour choisir un coach. Et nous avons bien fait. Nous avons augmenté nos audiences cette année - 550 000 téléspectateurs et 30 % de part d’audience - en grande partie grâce à Slimane. »

 

3d2e7ffe-3f3d-11e8-ba16-f2a69fa2d915_1.j

 

Slimane et Vitaa, lors des répétitions de « The Voice ».LP/Frédéric Dugit

 

En France aussi, son statut a changé. Quelques semaines avant sa disparition, Johnny l’avait en quelque sorte adoubé en disant beaucoup de bien de sa reprise de « Marie », sur l’album de reprises « On a tous quelque chose ». Et sa reprise du « Requiem pour un fou », de Johnny, aux « Victoires de la musique », avec Florent Pagny, a marqué les esprits. « C’était un gros poids sur les épaules et un beau cadeau à la fois, se souvient Slimane. Dans le métier, il y a eu un avant et un après Victoires de la musique. Johnny me porte chance, je crois ».

 

* « Solune », par Slimane. Mercury/Universal, 14 euros. Il est actuellement en tournée : le 20 avril à Genève, le 25 à Biarritz, le 20 mai aux Papillons de Nuit (Manche), le 20 novembre à l’Olympia à Paris.


  • Kennethphife aime ceci



#2 ViViiii

ViViiii

    Forumosaure

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 6 270 messages
  • VilleGranby,Québec

Posté 14 avril 2018 - 17:12

je l aime bien, il se prend pas pour un autre

et faire l olympia c est ouffffffffffffffff


  • Skorpio aime ceci




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)


A Jean-Pierre, Notre Ami